Voici les 19 résultats

La pièce artisanale fétiche des Indiens d’Amérique est le capteur de rêve. Elle a été imaginée par les Ojibwé avant de gagner plus tard en popularité ! Aujourd’hui, elle est vénérée par les Occidentaux comme étant un objet sacré piégeant les soucis. Mais est-ce vrai ? Cet anneau à toile d’araignée serait-il une échappatoire pour tous ? Réponses…

Promo !
Promo !
23,90 19,90
Promo !
18,90 14,90
Promo !
23,90 19,90
Promo !
Promo !
Promo !
23,90 19,90
Promo !
Promo !
18,90 14,90
Promo !
18,90 15,90
Promo !
26,90 24,90
Promo !
26,90 22,90
Promo !
26,90 22,90
Promo !
Promo !
18,90 15,90
Promo !
19,90 15,90
Promo !
Promo !
Promo !

Attrape rêves décoration et piège à souci

Plus d’un croit au pouvoir mystique d’un capteur de rêve. D’après les légendes, cette pièce prend au piège les cauchemars au moment où on s’endort. Elle filtre les pensées autodestructrices pour n’en laisser que les constructives. Les énergies positives qui s’échappent de ses filets vont se réfugier derrière les plumes qui sont suspendues au fameux cercle de vie (anneau).
En pratique, l’attrape rêve ou le dreamcactcher conserve les belles images de nous-mêmes, et celles d’autrui.  Et ça marche si l’on y croit ! Toutes mauvaises pensées enfouies sont brûlées par les premières lueurs du jour. En effet, la légende veut que cet objet prenne place au bord de la fenêtre. Ainsi, il supprime les cauchemars bloqués entre les mailles avec la force du soleil.  Mais beaucoup préfère l’installer au-dessus du lit. C’est aussi une autre façon d’écarter les ondes négatives.
 Si vous avez un enfant, à la place des doudous musicaux, accrochez au-dessus de son berceau un capteur de rêve. On sait que même les petits font de mauvais rêves la nuit. On les entend pleurer, crier, etc. Dans ce cas, cette pièce artisanale issue de la culture huronne pourra l’aider à avoir un bon sommeil. Elle conserve les jolis songes de votre progéniture tout en lui mettant à l’abri des images cauchemardesques.
En plus de protéger contre le mal qui tire vers le bas, l’attrape rêve indien est aussi un élément décoratif très apprécié. Il existe sur Internet un éventail de choix en modèles mis en vente par les créateurs eux-mêmes.

Lire la Suite

Les légendes de l’attrape rêve artisanal

L’histoire du capteur de rêve varie d’une tribu à une autre. La culture huronne fait la part belle aux songes, selon laquelle, le Grand Esprit à l’origine du monde communique avec les hommes pendant leur sommeil. Et toutes pensées qui s’éveillent ou qui se créent à ce moment-là ne sont en fait que l’expression des besoins de l’âme. Un attrape rêve intervient pour les contrôler.
D’après la légende, cet objet mystique a été mis en œuvre suite à une mésaventure subie par un chasseur amérindien. Un jour, lorsqu’il partait à la chasse comme à son habitude et qu’il traversait les fleuves et les rivières, il a découvert une imposante grotte. Il s’y est rendu dans l’espoir de trouver de quoi nourrir ses frères et ses sœurs. En y entrant, il faisait face à une bête féroce. Tout d’un coup, le jeune homme a pris la fuite. Il parvenait à rentrer chez lui sain et sauf. Mais malheureusement, il n’a rien apporté à sa fratrie.
Depuis ce jour-là, l’image de cet animal le hante nuit comme jour. Il n’arrivait pas à dormir sereinement jusqu’à un réveil où il a aperçu au-dessus de sa tête, entre les arbres, une toile d’araignée qui  brille sous la première lueur de l’aube. A priori il s’est endormi dans la forêt. Il y revenait chaque nuit pour y dormir sous ses deux oreilles.
Une autre légende de la tribu Objibway raconte qu’il y avait une araignée du nom d’Asibikaashi qui avec le temps ne parvenait plus à tisser sa toile sous le lit des enfants et proposa aux femmes d’en faire autant avec des fibres naturelles et un cerceau en bois. Celles-ci n’ont pas hésité un moment à créer d’attrape rêve fait main.
Les Micmacs, eux croient à l’histoire de la petite araignée qui évoque sa tristesse à une grand-mère en train de coudre du textile. La petite bête demande à la vieille dame pourquoi tout le monde a peur d’elle. Attristée de la voir, la couturière lui a dit que : « dorénavant, chaque fois qu’une araignée tisse sa toile au-dessus du lit, celle-ci va servir de piège à souci ».
Que vous y croyiez ou non à ces légendes, un attrape rêve bois aux mailles qui prennent l’aspect de la toile d’araignée vous délivre de tout ce qui vous tire vers le bas. Il vous protège contre les mauvais esprits. Il suffit de tenter l’expérience avec l’un de nos modèles sur-mesure. Même s’il est possible de se tourner vers un attrape rêve à faire soi même, le mieux est de privilégier les œuvres de nos artistes et créateurs aguerris ! En tout cas, la magie opèrera toujours du moment que votre pièce de prédilection n’est pas de seconde main. Et même si c’est le cas, elle a le droit à la purification pour agir à nouveau comme filtre de vos pensées les plus enfouies.

Attrape rêves décoration et piège à souci

Plus d’un croit au pouvoir mystique d’un capteur de rêve. D’après les légendes, cette pièce prend au piège les cauchemars au moment où on s’endort. Elle filtre les pensées autodestructrices pour n’en laisser que les constructives. Les énergies positives qui s’échappent de ses filets vont se réfugier derrière les plumes qui sont suspendues au fameux cercle de vie (anneau).
En pratique, l’attrape rêve ou le dreamcactcher conserve les belles images de nous-mêmes, et celles d’autrui.  Et ça marche si l’on y croit ! Toutes mauvaises pensées enfouies sont brûlées par les premières lueurs du jour. En effet, la légende veut que cet objet prenne place au bord de la fenêtre. Ainsi, il supprime les cauchemars bloqués entre les mailles avec la force du soleil.  Mais beaucoup préfère l’installer au-dessus du lit. C’est aussi une autre façon d’écarter les ondes négatives.
 Si vous avez un enfant, à la place des doudous musicaux, accrochez au-dessus de son berceau un capteur de rêve. On sait que même les petits font de mauvais rêves la nuit. On les entend pleurer, crier, etc. Dans ce cas, cette pièce artisanale issue de la culture huronne pourra l’aider à avoir un bon sommeil. Elle conserve les jolis songes de votre progéniture tout en lui mettant à l’abri des images cauchemardesques.
En plus de protéger contre le mal qui tire vers le bas, l’attrape rêve indien est aussi un élément décoratif très apprécié. Il existe sur Internet un éventail de choix en modèles mis en vente par les créateurs eux-mêmes.

Les légendes de l’attrape rêve artisanal

L’histoire du capteur de rêve varie d’une tribu à une autre. La culture huronne fait la part belle aux songes, selon laquelle, le Grand Esprit à l’origine du monde communique avec les hommes pendant leur sommeil. Et toutes pensées qui s’éveillent ou qui se créent à ce moment-là ne sont en fait que l’expression des besoins de l’âme. Un attrape rêve intervient pour les contrôler.
D’après la légende, cet objet mystique a été mis en œuvre suite à une mésaventure subie par un chasseur amérindien. Un jour, lorsqu’il partait à la chasse comme à son habitude et qu’il traversait les fleuves et les rivières, il a découvert une imposante grotte. Il s’y est rendu dans l’espoir de trouver de quoi nourrir ses frères et ses sœurs. En y entrant, il faisait face à une bête féroce. Tout d’un coup, le jeune homme a pris la fuite. Il parvenait à rentrer chez lui sain et sauf. Mais malheureusement, il n’a rien apporté à sa fratrie.
Depuis ce jour-là, l’image de cet animal le hante nuit comme jour. Il n’arrivait pas à dormir sereinement jusqu’à un réveil où il a aperçu au-dessus de sa tête, entre les arbres, une toile d’araignée qui  brille sous la première lueur de l’aube. A priori il s’est endormi dans la forêt. Il y revenait chaque nuit pour y dormir sous ses deux oreilles.
Une autre légende de la tribu Objibway raconte qu’il y avait une araignée du nom d’Asibikaashi qui avec le temps ne parvenait plus à tisser sa toile sous le lit des enfants et proposa aux femmes d’en faire autant avec des fibres naturelles et un cerceau en bois. Celles-ci n’ont pas hésité un moment à créer d’attrape rêve fait main.
Les Micmacs, eux croient à l’histoire de la petite araignée qui évoque sa tristesse à une grand-mère en train de coudre du textile. La petite bête demande à la vieille dame pourquoi tout le monde a peur d’elle. Attristée de la voir, la couturière lui a dit que : « dorénavant, chaque fois qu’une araignée tisse sa toile au-dessus du lit, celle-ci va servir de piège à souci ».
Que vous y croyiez ou non à ces légendes, un attrape rêve bois aux mailles qui prennent l’aspect de la toile d’araignée vous délivre de tout ce qui vous tire vers le bas. Il vous protège contre les mauvais esprits. Il suffit de tenter l’expérience avec l’un de nos modèles sur-mesure. Même s’il est possible de se tourner vers un attrape rêve à faire soi même, le mieux est de privilégier les œuvres de nos artistes et créateurs aguerris ! En tout cas, la magie opèrera toujours du moment que votre pièce de prédilection n’est pas de seconde main. Et même si c’est le cas, elle a le droit à la purification pour agir à nouveau comme filtre de vos pensées les plus enfouies.